Clinique
Geoffroy Saint-Hilaire

Rechercher

Vivre sans vésicule biliaire

Je vis sans vésicule biliaire


La vésicule biliaire contient de la bile qui favorise la digestion des graisses alimentaires. Pour autant, on peut très bien vivre sans cet organe.

Quelle alimentation après une ablation de la vésicule ?

Aucun régime n’est recommandé après l’ablation de la vésicule et aucune restriction alimentaire n’est préconisée. On peut vivre de manière habituelle après l’opération.

Une fois passée la période postopératoire, aucune surveillance particulière n’est non plus nécessaire lorsque l’ablation de la vésicule a été réalisée pour des calculs.

Pourquoi peut-on vivre sans vésicule biliaire ?

Cela s’explique par le fait que la vésicule biliaire est juste un organe de stockage de la bile fabriquée par le foie. Après l’ablation de la vésicule, la bile continue d’être produite et d’être déversée dans la première partie de l’intestin par l’intermédiaire des voies biliaires qui ont été conservées (canal cholédoque). La bile peut donc continuer sa fonction de digestion des graisses alimentaires.

Quelque chose se forme-t-il à la place de la vésicule après l’opération ?

Non. Rien ne remplace la vésicule enlevée.

Peut-on observer des troubles digestifs après ablation de la vésicule ?

Une diarrhée peut être relevée pendant 1 à 2 mois après l’opération. Ensuite, il faut chercher d’autres causes à l’apparition d’une diarrhée, d’une constipation, ou encore de ballonnements.

Tous ces symptômes sont très répandus au sein de la population générale. De fait, on estime que 30 % des individus présentent des troubles intestinaux après les repas.

L’ablation de la vésicule a-t-elle des conséquences sur le poids ?

Non, aucune. En revanche, l’obésité ou la perte de poids importante favorise l’apparition de calculs biliaires.